La loi 39/2015, du 1er octobre, sur la procédure administrative commune des administrations publiques, établit que, quel que soit le moyen utilisé, les notifications sont valables tant qu'elles permettent de prouver leur envoi ou mise à disposition, de réception ou d'accès par l'intéressé partie ou son représentant, de ses dates et heures, de l'intégralité du contenu et de l'identité digne de foi de l'expéditeur et du destinataire. L'accréditation de la notification faite doit être jointe au dossier.

D'autre part, il prévoit que les notifications par voie électronique doivent être faites en se présentant au siège électronique de l'Administration ou via la seule adresse autorisée. En ce sens, la plateforme eNOTUM garantit l'accès et la pratique de la notification comme un autre service du portefeuille du citoyen.

Ce qu'il faudra permettre en pratique, c'est que si la personne concernée, tenue ou non de recevoir des notifications électroniques, se présente spontanément aux bureaux d'aide à l'inscription, la notification doit être faite à ce moment-là si elle en fait la demande. le dossier électronique.

En ce qui concerne la date de la pratique effective de la notification dans le cas des personnes obligées de recevoir les notifications électroniques, ce sera celle qui apparaît comme date de notification dans l'eNOTUM. Aujourd'hui, cette plateforme ne permet pas la remise d'une notification en personne, mais cette interprétation est similaire à ce qui se passe en cas de dépôt de candidatures en face à face par une personne obligée de procéder par voie électronique.

Contexte juridique

Loi 39/2015

Article 41. Conditions générales de la pratique des notifications .

"1. Les notifications sont faites de préférence par voie électronique et, en tout état de cause, lorsque l'intéressé est tenu de les recevoir par cette voie.

Toutefois, les administrations peuvent pratiquer les notifications par voie non électronique dans les cas suivants :

a) Lorsque la notification est faite à l'occasion de la comparution spontanée de l'intéressé ou de son représentant dans les bureaux d'assistance en matière d'inscription et demander la communication ou la notification personnelle à ce moment-là.

b) Lorsque, pour assurer l'efficacité de l'action administrative, il est nécessaire d'effectuer la notification par remise directe d'un agent public de l'Administration notificatrice.

Quel que soit le moyen utilisé, les notifications sont valables tant qu'elles permettent de prouver leur envoi ou mise à disposition, de la réception ou de l'accès par l'intéressé ou son représentant, de leurs dates et heures, de l'intégralité du contenu, et de la identité fiable de l'expéditeur et du destinataire. L'accréditation de la notification faite est jointe au dossier.

[...] .

Article 43. Pratique des notifications par voie électronique.

"1. Les notifications par voie électronique doivent être faites en se présentant au siège électronique de l'administration ou de l'organisme agissant, via l'adresse électronique unique activée ou par les deux systèmes, comme prévu par chaque administration ou organisme. .

Aux fins du présent article, l'accès au siège électronique s'entend de l'accès de l'intéressé ou de son représentant dûment identifié au contenu de la notification. »
Solutions connexes


Réalisé par Zendesk