Selon l'article 14.2 de la loi 39/2015, du 1er octobre, sur la procédure administrative commune des administrations publiques (LPACAP), les indépendants ne sont pas obligés d'interagir par voie électronique avec les administrations publiques.

Cela peut entraîner des problèmes de non-homogénéité dans les procédures, par exemple avec des communications préalables ou des licences d'activité.

Toutefois, il convient de noter que la LPACAP permet à la réglementation d'établir l'obligation de transmettre certains documents par voie électronique pour certaines procédures et certains groupes de personnes.

En ce sens, il est conseillé d'inclure cette obligation pour les indépendants, en cas de possession d'une Ordonnance sur l'administration électronique.

Contexte juridique

Loi 39/2015

Article 14. Droit et obligation d'interagir électroniquement avec les administrations publiques.

"1. Les personnes peuvent choisir à tout moment de communiquer ou non avec les administrations publiques pour exercer leurs droits et obligations par voie électronique, à moins qu'elles ne soient obligées de communiquer avec les administrations publiques par voie électronique. Les moyens choisis par la personne pour communiquer avec les administrations publiques peuvent être modifiés par la personne à tout moment.

2. Dans tous les cas, au moins les sujets suivants sont tenus de communiquer avec les administrations publiques par voie électronique afin de mener à bien toute procédure d'une procédure administrative :

a) Personnes morales.

b) Entités sans personnalité juridique.

c) Ceux qui exercent une activité professionnelle pour laquelle l'affiliation obligatoire est requise, pour les démarches et actions qu'ils effectuent auprès des administrations publiques dans l'exercice de ladite activité professionnelle. En tout état de cause, ce groupe comprend les notaires et les conservateurs de la propriété et de la propriété commerciale.

d) Ceux qui représentent une partie intéressée qui est obligée d'interagir électroniquement avec l'Administration.

e) Les employés des administrations publiques pour les procédures et actions qu'ils effectuent avec eux en raison de leur statut d'employés publics, tel que déterminé par les règlements de chaque administration.

3. Par règlement, les administrations peuvent établir l'obligation d'interagir avec elles par voie électronique pour certaines procédures et pour certains groupes de personnes qui, en raison de leur capacité économique, technique, de leur engagement professionnel ou pour d'autres raisons, s'avèrent avoir accès et disponibilité de les moyens électroniques nécessaires. »

Article 16. Registres.

"5. [...]

Des règlements peuvent établir l'obligation de soumettre certains documents par voie électronique pour certaines procédures et groupes de personnes qui, en raison de leur capacité économique, technique, de leur dévouement professionnel ou d'autres raisons, sont accréditées pour avoir accès et disponibilité des moyens électroniques nécessaires. »

Solutions connexes


Réalisé par Zendesk