Première. La candidature doit être acceptée.

Seconde. L'intéressé doit être informé qu'il est un sujet obligé d'interagir par voie électronique avec l'Administration. À cette fin:

  • Les Bureaux d'aide à l'inscription (OAMR) doivent disposer d'un modèle de demande de modification en raison des moyens utilisés pour le traitement, afin de les transmettre aux intéressés tenus de traiter par voie électronique.
  • Il est recommandé de faire une demande dans le même acte dans lequel la présentation en face à face de la demande est inscrite au registre. Étant donné que la demande ne concerne que le changement de méthode de traitement, cela pourrait être fait par l'OAMR actuel.
  • La demande avertira qu'ils doivent modifier la demande par soumission électronique.
  • La demande vous informera que, dans tous les cas, la date de soumission de la candidature sera la date à laquelle la modification a été apportée et non la date de soumission en face à face.

Il convient de rappeler que, conformément à la loi 39/2015 du 1er octobre sur la procédure administrative commune des administrations publiques (LPACAP), l'obligation de traitement électronique par certains sujets est entrée en vigueur le 2 octobre 2016.

Cependant, il est conseillé aux Administrations Publiques de fixer une date pour la mise en œuvre de cette obligation, en tenant compte des éléments suivants :

  • Il est nécessaire d'incorporer dans le catalogue des procédures l'information pour les sujets obligés de la manière dont ils doivent réaliser la présentation des candidatures et l'apport de documentation, et à partir de quelle date.
  • Bien que la réglementation ne le prévoie pas, il est conseillé d'établir des moyens d'assistance pour les sujets assujettis qui déclarent ne pas disposer des ressources suffisantes ou des connaissances nécessaires pour effectuer des procédures électroniques.
  • Il serait souhaitable d'organiser des séances d'information/sensibilisation à destination des sujets obligés.
  • Il convient également de prévoir la mise à disposition des moyens technologiques appropriés pour le personnel de l'Administration qui en a besoin (par exemple, double écrans pour les architectes et ingénieurs ; programmes de mesure de projets en ligne ; etc.).
  • Pour la mise en œuvre effective de l'obligation du personnel au service de l'AAPP, il faudra également considérer comment aider les groupes qui ne travaillent pas habituellement avec un ordinateur (par exemple, le personnel d'entretien de la ville, les écoles maternelles, police locale, etc.).
Contexte juridique

Loi 39/2015 :

Article 68. Modification et amélioration de la demande.

« 4. Si l'un des sujets visés aux articles 14.2 et 14.3 soumet sa candidature en personne, les administrations publiques doivent demander à l'intéressé de la réparer par le biais de sa soumission électronique. A ces fins, la date de dépôt de la demande est considérée comme la date à laquelle la modification a été apportée. »

Solutions connexes


Réalisé par Zendesk